Découvrir la musique classique : par quoi commencer ?

Découvrir la musique classique : par quoi commencer ?

Par quoi commencer dans la musique classique ? Pour les débutants qui souhaitent commencer à découvrir la musique classique, le chemin peut être rude. Je vous propose ce guide pour débuter dans l’écoute de manière simple et amusante !

La musique classique

Vous pensez devoir partir de zéro sans rien connaître ? Je pense le contraire, et je vais vous expliquer pourquoi.

Vous connaissez déjà plein de morceaux classiques

La musique classique est présente un peu partout : dans les publicités, dans les film, les séries et les documentaires. Qui n’a jamais essayé de retrouver un beau morceau entendu à la radio ou à la télévision ?

Ainsi, les pièces musicales entendues ici ou là nourrissent un inconscient collectif dans lequel la musique classique devient un genre bien défini.

Vous pouvez faire le test : en écoutant un morceau, notre cerveau le place immédiatement dans une « case » :

Le 1er mouvement de la 5ème symphonie de Beethoven

Vous l’avez reconnu, le « pom pom pom pom » ? Sans savoir qu’il s’agit de la 5ème symphonie de Beethoven, vous associez déjà ces quelques notes au genre de la musique classique.

Désormais, vous aurez peut-être l’occasion de dire autour de vous que Beethoven a voulu représenter « le destin qui frappe à la porte ». C’est tout de suite plus élégant, non ?

La musique classique est accessible à tous

Pour commencer à écouter de la musique classique, il n’y a pas d’études à faire, pas de méthode à lire, pas même besoin de savoir jouer d’un instrument.

Il faut simplement être capable… d’écouter.

La musique classique est quand même plus exigeante que d’autres genres musicaux, et demande un peu de concentration.

En fait, il y a plusieurs grilles d’écoute, qui ont toutes leur intérêt :

  • Pour commencer, l’écoute simple qui laisse percer les émotions
  • Ensuite, l’écoute attentive qui permet de comprendre la construction du morceau
  • L’écoute approfondie pour saisir toutes les subtilités
  • Enfin, l’écoute contextuelle pour découvrir l’ensemble de l’oeuvre d’un compositeur

Il n’y a pas besoin de comprendre la musique classique pour en écouter. Quel que soit le compositeur ou la période, il faut simplement se laisser toucher par l’émotion qu’un thème musical peut provoquer.

Pour commencer simplement

Alors, c’est décidé, vous souhaitez commencer à écouter de la musique classique ? Commençons par déblayer le terrain.

Les instruments

Posez-vous cette question : quels instruments vous plaisent, vous intéressent ? Ou alors, si vous deviez jouer d’un instrument, lequel choisiriez-vous ?

Si vous appréciez le son du violon, ou la délicatesse du piano, il y a de grandes chances pour que les pièces de musique qui mettent en valeur ces instruments vous plaisent.

Vous aurez toujours le temps de découvrir d’autres instruments plus méconnus au fur et à mesure de vos écoutes.

Alors, je vais vous présenter deux concertos qui sont des classiques essentiels.

Mais un concerto, qu’est-ce que c’est ?

Un lecteur curieux

Pas de panique ! C’est en fait assez simple.

En effet, le concerto est généralement une pièce musicale où un instrument – le soliste – dialogue avec l’orchestre.

Parce que les instruments dialoguent ?

Le lecteur, de plus en plus curieux

Oui ! La musique est un langage à part entière. Elle est parfois triste, parfois entraînante. Mais elle exprime toujours une émotion qui passe par les instruments, les thèmes qu’ils jouent et leur manière de se répondre.

Revenons à nos concertos. Le premier est un concerto pour violon de Tchaïkovski, que vous avez peut-être découvert dans le très beau film Le Concert.

La soliste est debout, juste devant le chef. Les autres violons, et tous les autres instruments, forment l’orchestre.

La soliste joue des thèmes qui sont repris par l’orchestre, et vice-versa.

Le final du concerto pour Violon de Tchaïkovski

Maintenant, voyons notre deuxième morceau : le concerto 21 pour piano de Mozart.

L’orchestre introduit la pièce avant de laisser toute la place au piano. C’est un morceau remarquable qui met en valeur le soliste de manière très délicate.

Andante du concerto 21 de Mozart

Les périodes de la musique

Ceux qui veulent commencer à découvrir la musique classique la voient comme un « bloc » uniforme. Il y a du violon ? Un peu de piano ? c’est donc un morceau classique.

Et si je vous disais que la période classique de la musique avait duré une soixantaine d’années seulement ? L’expression « musique classique » c’est progressivement imposée pour englober de très nombreux genres !

En fait, la musique classique est découpée en plusieurs périodes clés. Chacune a ses compositeurs « stars » :

  • la musique du Moyen-Âge (jusqu’au XVème siècle) : Abélard, Guillaume de Machaut…
  • la renaissance (XVème siècle) : Monterverdi, Palestrina…
  • le baroque (de 1600 à 1750) : Bach, Haendel
  • le classicisme (de 1750 au années 1810) : Mozart, Beethoven…
  • le romantisme (XIXème siècle) : Chopin, Schubert…
  • la musique moderne (de 1900 à 1950) : Rachmaninov, Béla Bartók…
  • la musique contemporaine (de 1950 à nos jours) : Philip Glass, Arvo Pärt…

Comment ? Il y a encore des compositeurs de musique classique aujourd’hui ?

Un lecteur inquiet

Oh que oui ! J’y consacrerai d’ailleurs prochainement un article ou une vidéo – dites-moi d’ailleurs en commentaire ce que vous préférez. En attendant, je vous propose un petit exemple pour la route.

Mais toutes ces périodes, tous ces compositeurs, ça fait beaucoup… On a toujours quelque chose à découvrir dans la musique classique, il ne faut pas être trop pressé !

Pour commencer, il faut choisir un ou deux genres (par exemple : le classicisme et la romantisme) pour découvrir la musique en douceur.

Puis, à force de curiosité, vous pousserez progressivement les portes d’autres périodes… et découvrirez alors de nouveaux univers !

Aller plus loin dans la découverte

Afin de progresser dans votre découverte de la musique classique, une bonne technique est de se concentrer sur un compositeur qui vous plaît.

Si vous êtes sensible à un concerto pour piano de Mozart… écoutez-en d’autres ! C’est le meilleur moyen pour cerner le style d’un compositeur et comprendre le sens de son oeuvre. On en revient aux différents types d’écoute que j’ai décris plus haut.

L’écoute n’en sera que plus agréable, car vous aurez le sentiment d’être accompagné par le compositeur dans votre découverte.

Les grands compositeurs ont consacré toute leur vie à la musique. On retrouve alors dans leurs oeuvres les moments les plus joyeux de leur existence comme les plus tragiques.

J’aurai l’occasion d’en reparler bientôt, mais c’est tout le sens de la Chaconne de Jean-Sébastien Bach.

Car la beauté de la musique est de mêler les états d’âme profonds qui habitent le compositeur aux émotions de celui qui écoute. Ainsi, chacun de ces moments devient unique.

Je vous propose l’exercice suivant : prenez quelques instants pour écouter le morceau ci-dessous et partagez en commentaire ce que vous ressentez.

La chaconne de la partition n°2 de Jean-Sébastien Bach

Pour vous aider à poursuivre votre découverte, je vous propose de recevoir par email mes morceaux préférés au fur et à mesure de mes découvertes.

4 commentaires sur “Découvrir la musique classique : par quoi commencer ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :