Les plus beaux morceaux de Chopin au piano - Classiques Essentiels
Les plus beaux morceaux de Chopin au piano

Les plus beaux morceaux de Chopin au piano

Frédéric Chopin est un immense musicien : pianiste, compositeur, il a durablement marqué l’histoire de la musique par son génie. Alors je vous propose de découvrir et d’écouter ensemble les plus beaux morceaux de Chopin !

Né en Pologne, le compositeur s’installe en France en 1831, à l’âge de vingt ans. Commence alors une histoire passionnée entre Chopin et son pays d’adoption, la France, pays de son père dans lequel il passera le reste de sa vie.

En France, Chopin côtoie Franz Liszt, Hector Berlioz, Felix Mendelssohn, Honoré de Balzac mais également Georges Sand avec qui il entretient une relation. Il se retrouve ainsi totalement plongé dans le mouvement romantique parisien et développe son œuvre musicale dans cette effervescence.

Cependant, le destin de Chopin devait être tragique – comme trop de musiciens malheureusement – car il mourut âgé seulement de 39 ans, atteint de tuberculose. Enterré au Père Lachaise, à Paris, il demanda que son cœur retrouvât la Pologne, sa terre natale.

Finalement, le compositeur nous a laissé une œuvre musicale hors du commun, dédiée au piano. On dit de sa musique qu’elle est mélancolique sans être triste… Alors voyons ce qu’il en est en écoutant les plus beaux morceaux de Chopin !

Le prélude n°4 pour piano de Chopin

Cette œuvre très célèbre fait partie d’un ensemble de vingt-quatre préludes composés par Chopin. La particularité de cet ensemble est que chaque prélude est dans une tonalité différente, l’œuvre complète couvrant ainsi tout le cycle des quintes.

Voici le Prélude n°4, en mi mineur, interprétée par le pianiste Grigory Sokolov.

Prélude n°4 de Chopin – par Grigory Sokolov

La Marche Funèbre, un des plus beaux morceaux de Chopin

La Marche Funèbre n’est certainement pas le plus joyeux des morceaux composés par Chopin, mais c’est l’un des plus envoûtants.

En réalité, la Marche Funèbre est le troisième mouvement de la Sonate pour piano n°2. Lorsque Chopin joua cette sonate en 1839, constituée de quatre mouvements très différents, le manque d’unité de l’œuvre lui fut reproché par son auditoire. Par exemple, Scuhman affirma que le musicien « avait regroupé quatre de ses enfants les plus turbulents ».

Marche Funèbre de Chopin – par Cyprien Katsaris

Nocturne n°13 pour piano de Chopin

Les nocturnes de Chopin sont si beaux et émouvants ! Difficile d’en choisir un seul, ainsi je vous recommande d’en écouter plusieurs pour trouver votre préféré.

Je vous propose pour commencer l’écoute du Nocturne n°13, joué par le pianiste Maurizio Pollini.

NB : oui, on dit bien « un nocturne » !

Nocturne n°13 de Chopin – par Maurizio Pollini

Valse en la mineur de Chopin

Des valses, Chopin en a composé dix-sept ! C’est dire l’importance de cette danse pour les compositeurs romantiques et leurs contemporains.

La Valse en la mineur n’a été publiée qu’après la mort de Chopin, à titre posthume, comme toute une partie de son œuvre. La voici interprétée par Chenyin Li.

Valse en la mineur de Chopin – par Chenyin Li

Ballade n°4 – Les plus beaux morceaux de Chopin

La Ballade n°4 témoigne du génie et de la virtuosité de Chopin. En effet, le compositeur parvient à mêler plusieurs thèmes musicaux, jouant comme un magicien avec les notes et les émotions de l’auditeur.

Une pièce que tout pianiste rêve de pouvoir maîtriser et, assurément, un des plus beaux morceaux de Chopin.

Ballade n°4 de Chopin – par Arthur Rubinstein

D’autres merveilles à découvrir

Restons en contact et découvrez les plus beaux morceaux du classique au fur et à mesure de mes trouvailles !

Laisser un commentaire

Découvrez la musique classique simplement !

Découvrez la musique classique simplement !

%d blogueurs aiment cette page :